Égalité filles - garçons

L'égalité des filles et des garçons constitue une obligation légale et une mission fondamentale pour l'Éducation nationale.

L'équipe académique Egalité Fille-Garçon

Référente académique : Sophie BOURDIN
IEN 1er degré : Eliane CHRISTIN
Chargée de mission : Idan HLIMI.
idan-ruth.hlimi@ac-reunion.fr
Rectorat de La Réunion -  24 avenue Georges Brassens 97702 Saint-Denis messag cedex 9

Ressources Pédagogiques - Égalité filles/garçons

Mise à jour : novembre 2022

Enseigner à distance

Actualités Égalité filles - garçons

Mise à jour : novembre 2022

L’égalité entre les filles et les garçons encourage un climat scolaire serein, assure un cadre protecteur - sans comportements ni violences sexistes - et elle favorise la mixité et l'égalité en matière d'orientation.

Mise à jour : septembre 2022

Mardi 13 septembre le lycée Roland Garros (Le Tampon) a organisé une formation à destination des élèves sur la thématique Egalité Filles -Garçons.Plus de 400 élèves se sont déplacés pour ces trois heures qui leur ont permis de prendre connaissance

Mise à jour : juin 2022

Le Prix de la Mixité, crée par l'association Chancegal, récompense chaque année des élèves et étudiant(e)s ayant choisi de s'orienter vers des filières où elles ils sont minoritaires.

Mise à jour : septembre 2022

L'association Chancégal , en partenariat avec la DAAC/rectorat propose aux élèves du cycle 3 à la Terminale de participer au dispositif CINETOIL' EGALITE.

La labellisation des établissements

L'Ecole peut ·agir dès la maternelle et jusqu'après le baccalauréat pour déconstruire les préjugés et lutter contre les stéréotypes en travaillant simultanément avec la communauté éducative, les parents et les élèves.
Une mission académique est créée en cette rentrée scolaire 2022 pour accompagner les établissements à impulser des actions fortes pour répondre à cet enjeu.
Vous trouverez en annexe la note de cadrage pour constituer le dossier de labellisation.

Approches privilégiées

 Une équipe académique qui développe trois axes principaux :

  •  La labellisation des établissements du second degré, et de manière expérimentale des circonscriptions du premier degré. 
  • La mise en place d'actions phares dans les établissements qui peuvent être réalisées à l'occasion de la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes le 25 novembre et/ou lors de la journée internationale des droits des femmes le 8 mars.
  • Une politique d'orientation en faveur d'une plus grande mixité des filières et métiers. 

Convention interministérielle 2013-2018 pour "l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif"

Cette convention manifeste l’engagement de six ministères à construire la société de l’égalité réelle entre les femmes et les hommes.

Télécharger la convention

L'école doit s'organiser et agir pour ne pas alimenter, malgré elle, les stéréotypes sexistes. Les manières d'interroger, de donner la parole, de noter, de sanctionner et évidemment d'orienter, révèlent des représentations profondément ancrées sur les compétences supposées des unes et des autres.
Ces pratiques, le plus souvent involontaires, ont des conséquences significatives sur les parcours scolaires, puis professionnels, des jeunes.

La convention 2013-2018 a fixé un cadre d’action pour mettre fin à cette situation.

Les actions qu’elle prévoit seront déclinées annuellement autour de 3 priorités :

  • Acquérir et transmettre une culture de l’égalité entre les sexes ;
  • Renforcer l’éducation au respect mutuel et à l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes ;
  • S’engager pour une mixité plus forte des filières de formation et à tous les niveaux d’études.

En savoir plus

Recherchez par mot-clés