picto-accueil

La rectrice de région académique

 

Chantal Manès-Bonnisseau

 


Chantal Manès - Bonnisseau, inspectrice générale de l’éducation, du sport et de la recherche, a été nommée rectrice de l’académie de La Réunion et chancelière des universités, en conseil des ministres, le 29 juillet 2020.

Elle succède à Vêlayoudom Marimoutou, qui a pris le poste de secrétaire général de la Commission de l’océan

Indien depuis le 16 juillet dernier.

 


Originaire de l’île, elle est diplômée de l’École normale supérieure de Fontenay-aux-Roses, agrégée d’anglais et

titulaire d’un DEA de littérature anglophone. Après une expérience professionnelle de cheffe d’entreprise

pendant 6 ans, elle devient enseignante d’anglais en 1998, puis inspectrice pédagogique régionale d’anglais en

2005. Elle est cheffe du service de coopération universitaire, éducative et linguistique à l’ambassade de France

à Washington en 2005, avant de devenir sous-directrice des affaires européennes et multilatérales au ministère

de l’éducation nationale. Elle est inspectrice générale depuis février 2012.

 


En 2018, elle est l’auteure, avec le journaliste Alex Taylor, d’un rapport consacré à une « meilleure maitrise des

langues vivantes étrangères », avant d’assurer le pilotage national du plan « Dix mesures pour une meilleure

maîtrise des Langues vivantes étrangères en France ».

Chantal Manès-Bonnisseau devient la 12e rectrice depuis la création de l’académie de La Réunion, il y a 36 ans

et c’est la première femme à occuper ce poste.

 

 

La mission de la rectrice d'académie

 

La rectrice d'académie, nommée en conseil des ministres, applique les directives ministérielles et définit une politique académique d’éducation et de formation dans le cadre des orientations nationales. À La Réunion, elle est également directrice académique des services de l’Éducation nationale (DASEN), elle a autorité sur l’ensemble des personnels de l’académie et exerce un pouvoir de gestion et de contrôle des services administratifs, d’enseignement et d’orientation. La rectrice d'académie est aussi chancelière des universités. Enfin, elle assure les relations avec les partenaires du système éducatif : collectivités territoriales, services de l’État, associations, organisations socio-professionnelles, etc.

 

 

 

La réforme territoriale mise en oeuvre depuis 2016 avec la création de la région académique La Réunion (dont le périmètre est celui de l'académie de La Réunion), renforce le rôle de la rectrice. Elle a autorité sur l'ensemble du champ scolaire, de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation, ce qui permet ainsi d'assurer l'unité de la parole de l'État en ces domaines vis-à-vis des acteurs régionaux, qu'il s'agisse des autres services de l'État ou des collectivités territoriales.

 

Elle assure ainsi le pilotage des missions stratégiques (carte des formations, enseignement supérieur, recherche, innovation, orientation, numérique éducatif...) dans différents champs de compétences intéressant la région et le préfet de région.

 

Le cabinet du recteur

La directrice de cabinet veille à faciliter l’exercice de la fonction de recteur en assurant l' interface avec de multiples interlocuteurs. Au sein du cabinet, la chargée de communication pilote la politique de communication de l'académie.

En savoir plus sur le cabinet du recteur

 Organigramme du rectorat