Organisation de la DRAJES

La Délégation régionale académique à la Jeunesse, à l’Engagement et aux Sports (DRAJES) est une délégation de la région académique

La DRAJES est organisée de la façon suivante :

Le Pôle Jeunesse, Éducation populaire et Vie associative

Le pôle Jeunesse, Éducation populaire et Vie associative anime le dialogue permanent avec les associations et institutions partenaires des politiques publiques en faveur de la jeunesse. Il impulse le développement du réseau information jeunesse au niveau régional et assure un accompagnement de ses membres, promeut le développement de la mobilité internationale des jeunes et de la coopération régionale des acteurs des politiques jeunesses de l’océan Indien.
Il participe à la déclinaison territoriale des politiques publiques en faveur de la participation et de la citoyenneté des jeunes.

Il assure le suivi et l’accompagnement du Programme d’Investissement d’Avenir (PIA) en faveur de la jeunesse.

Il participe également à la mise en oeuvre des politiques éducatives territoriales, anime le réseau des acteurs des politiques éducatives et de jeunesse, assure la mission de protection des mineurs accueillis dans le cadre des accueils collectifs visés par le code de l’action sociale et des familles. Il participe au déploiement et au suivi des formations aux métiers de l’animation professionnelle et volontaire, et a en charge leur contrôle. Il organise les jurys et délivre les diplômes.

Le Pôle Sport

Le pôle sport définit et met en oeuvre les orientations politiques du ministère chargé des Sports :

  • développement du sport pour le plus grand nombre : pilotage des appels à projets et gestion des crédits de l’Agence nationale du sport, soutien et accompagnement des acteurs du sport, appui et participation à la gouvernance territoriale du sport et secrétariat de la conférence régionale du sport, recensement et subventionnement des équipements sportifs, réduction des inégalités d’accès à la pratique sportive (personnes en situation de handicap, habitants des quartiers de la politique de la ville), plan d’aisance aquatique/j’apprends à nager, fonctions éducatives et sociales des sports de nature ;
  • protection du public : contrôle et police administrative des éducateurs sportifs et des établissements d’activités physiques et sportives, lutte contre les violences, homologation des enceintes sportives, manifestations sportives sur la voie publique, contribution à la gestion du risque requin dans le champ des activités sportives nautiques ;
  • sport santé : préservation de la santé par le sport et promotion du sport comme thérapeutique non médicamenteuse pour les personnes atteintes d’affections longues durée ;
  • professionnalisation, certification : aides à l’insertion, à l’emploi sportif et à l’apprentissage dans les métiers du sport, habilitation et contrôle des organismes de formation, certification des diplômes d’État ;
  • coopération internationale et mobilité des jeunes sportifs : participation aux travaux et aux jeux de la Commission de la jeunesse, des sports de l’océan Indien (CJSOI), instructions du Fonds à but éducatif, culturel et sportif.

Parallèlement, le pôle Sport assure la coordination et l’accompagnement des conseillers techniques sportifs.

La Mission Service national universel

Le décret du 29 juillet 2020 confie au recteur de région académique la responsabilité juridique de mise en œuvre du Service national universel (SNU). Au regard du caractère interministériel de ce dispositif, le préfet de région participe à son déploiement dans le cadre d’un comité de pilotage régional du Service national universel, co-présidé par la rectrice de région académique et le préfet de région.

La DRAJES intervient également sur des missions plus transversales comme la promotion des valeurs de la République et de la laïcité dans les champs jeunesse et sports ou encore la lutte contre les dérives dans le sport : prévention du dopage, lutte contre les trafics et l’utilisation de produits dopants, lutte contre la radicalisation.

Mise à jour : mars 2022