ac-reunion.fr                Ecole de la confiance

picto-accueil


Pédagogie de la laïcité

La laïcité contribue à l’idéal républicain de fraternité

Ainsi que le proclame la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits ». Pour autant, ils ne sont pas semblables. Ils ont la liberté d’exprimer leurs convictions et leurs appartenances particulières. Les citoyens peuvent d’autant mieux se rassembler et accepter leurs différences qu’ils adhèrent aux valeurs de la République. La laïcité fédère et renforce l’unité de la nation.

Elle s’oppose à tout ce qui divise ou sépare. Elle est un facteur d’union et de concorde nationales et contribue ainsi à l’idéal républicain de fraternité. La laïcité doit être défendue contre ceux qui la combattent ou la nient. Ceux qui n’en respectent pas les règles doivent être sanctionnés.

Mais une laïcité d’exclusion et d’interdits s’affaiblirait d’elle-même en niant les principes de liberté, d’égalité et de fraternité sur lesquels elle est fondée. L’équilibre aujourd’hui atteint en France, après des siècles de conflits religieux, grâce à la laïcité issue de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, des lois instaurant l’école laïque à la fin du 19e siècle et de la loi du 9 décembre 1905 est précieux. Il faut se garder de le remettre en cause et de céder aux surenchères, même si les difficultés de mise en œuvre de la laïcité dans un contexte social et international nouveau justifient une plus grande vigilance sur son application.

La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale (article 1 de la Constitution de la Ve République). L’École de la République est laïque.

La loi d’orientation et de programmation pour la Refondation de l’École de la République du 8 juillet 2013 réaffirme le principe de laïcité. L’École, dans ses missions, doit faire partager et respecter ce principe, indissociable des valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité.

La Charte de la laïcité à l’Ecole (circulaire n° 2013-144 parue BOEN n°33 du 12/09/2013), constitue un outil privilégié pour permettre à l’Ecole de réaliser cet objectif. L’enseignement moral et civique mis en œuvre pour la rentrée 2015 pourra constituer un autre levier.

Le référent laïcité

Les référents peuvent notamment être sollicités pour accompagner la réflexion engagée par les équipes de direction et les équipes pédagogiques pour permettre l’appropriation de la Charte de la laïcité à l’École par les élèves. 

Le recteur d’académie établit la lettre de mission du référent académique laïcité qui assure la responsabilité opérationnelle de l’équipe académique. Il est notamment chargé de :

  • analyser la situation de l’académie ;
  • identifier des relais sur le territoire académique et animer ce réseau académique ;
  • proposer les formations et modalités de suivi et d’accompagnement les plus appropriées ;
  • répondre à toute demande d’école ou d’établissement ;
  • définir les modalités de l’intervention ;
  • traiter les saisines en situation d’urgence ;
  • proposer des mesures individuelles ou collectives appropriées en fonction de la gravité des faits observés et accompagner les établissements dans leur mise en oeuvre.

Il revient au rectorat de définir une procédure de saisine de l’équipe laïcité.

Actualités

Dans le cadre de la journée nationale de la laïcité célébrée tous les 9 décembre en France, plusieurs écoles de l’académie ont mis en place des...

En savoir plus

Le vendredi 9 décembre, dès 9h tous les élèves ont été rassemblés dans la cour du collège pour assister à la présentation de la Charte de Laïcité par...

En savoir plus
8 classes du lycée ont participé à la peinture de l'arbre de la laïcité sur le mur d'expression du lycée

Du 4 au 11 décembre 2017,  l’équipe du CDI du lycée hôtelier La Renaissance a élaboré et suivi la mise en oeuvre du programme des activités proposées...

En savoir plus