La coopération régionale pour la construction d’un espace régional de l’éducation solidaire

La Réunion, par sa situation géopolitique, se situe au cœur de l’espace Indo Pacifique et constitue ainsi une tête de pont de l’Union Européenne dans cette région. Elle se veut promouvoir les valeurs communes européennes d’un développement solidaire et équitable au service de tous.

Cette dimension se retrouve tant dans la participation de la France au sein de la Commission de l’Océan Indien (COI) que de son adhésion en décembre 2020 à l’Association des États Riverains de l’Océan Indien (IORA - Indian Ocean Rim Association).

La DAREIC s’inscrit dans cette dynamique et conduit une démarche d’ouverture à deux niveaux :

  • renforcer les partenariats avec les institutions des pays de la zone de l’Océan Indien en lien avec les postes diplomatiques français et instances intergouvernementales, au service de la mobilité, des échanges de pratique et d’expertise entre La Réunion et les pays partenaires,

  • accompagner les stratégies d’ouverture des écoles, des établissements et des Campus des métiers et des qualifications qui s’engagent dans des partenariats pérennes, et favoriser la formalisation d’appariements et d’accords.

Un triple objectif servant les filières d’enseignement général et de la formation professionnelle

  • Renforcer les échanges linguistiques et de pratiques pédagogiques entre des écoles et les établissements scolaires de nos deux territoires sur des thématiques culturelles, de développement durable, la citoyenneté ou autres problématiques permettant de mettre les langues au cœur des enseignements dans un processus d’altérité.

    • Kenya : 13 collèges et lycées réunionnais sont engagés dans des projets d’échanges virtuels culturels et linguistiques collaboratifs avec des écoles kényanes. La finalité est de développer des partenariats pérennes au travers d’appareillements entre établissements.

  • Développer la coopération dans le domaine de la formation professionnelle au profit de la mobilité des élèves et des personnels, d’un partage d’expertise entre pairs, de montage de projets et de contenus pédagogiques communs. Une approche qui diversifie l’accès des futurs professionnels à d’autres techniques et pratiques d’entreprise et de contexte linguistique et culturel.

  • Mettre en synergie les CMQ réunionnais avec des établissements étrangers de pointe notamment au travers du dispositif du ministère de l’Education nationale des « Centres d’excellence de formation technique à l’étranger - CEFTE »

    • Inde : Une convention de coopération éducative a été signée le 23 juin 2021 entre le New Horizon College of Engineering de Bangalore qui héberge le CEFTE électricité, automatisme et énergies franco-indien Schneider Electric et le Campus des métiers et des qualifications génie civil et éco-construction en milieu tropical.

    • Indonésie :Une convention de partenariat éducatif est en cours de finalisation entre le Centre pour le développement et l’assurance qualité de l’enseignement professionnel génie mécanique et industriel du Ministère de l’éducation, de la culture, de la recherche et de la technologie indonésien qui héberge le CEFTE électricité, automatismes et énergies renouvelables Schneider Electric de Bandung et le Campus des métiers et des qualifications génie civil et éco-construction en milieu tropical.


 

Mise à jour : octobre 2022