ac-reunion.fr

picto-accueil

Parcours d'éducation artistique et culturelle

Tous les parcours d'éducation artistique et culturelle doivent s'inscrire dans le tableau du volet culturel du projet d'école ou d'établissement (VCPE), constituer une étape du parcours d'éducation artistique et culturelle de l'élève et s'articuler avec les enseignements.

Depuis juillet 2016, le Tableau de bord pour l'éducation artistique et culturelle permet de recenser les pré-inscriptions aux parcours d'éducation artistique et culturelle académiques.

Ces parcours sont à définir à l'échelle de la circonscription pour le 1er degré et à l'échelle de l'établissement scolaire pour le 2nd degré en fonction du contrat local d'éducation artistique (CLEA) de la commune quand il existe, en fonction des partenariats et des propositions des structures culturelles de proximité.

Chaque année, les porteurs de projet doivent établir un bilan des actions artistiques, culturelles ou scientifiques de l'année écoulée et compléter des appels à projets des parcours d'éducation artistique et culturelle de l'année scolaire en cours à transmettre au directeur d'école, puis de l'inspecteur de la circonscription pour le 1er degré ou au chef d'établissement pour le 2nd degré.

L'appel à projet des parcours d'éducation artistique et culturelle

Un modèle d'appel à projet est mis à la disposition des enseignants, porteurs de projet. Ayant une trame commune au 1er et au 2nd degré, il s'adapte en fonction du type d'établissement scolaire : écoles, collèges ou lycées. Il est un outil pour rédiger un appel à projet pour une action artistique, culturelle ou scientifique avec l'aide et le soutien des :

Cet appel à projet est transmis à la validation du directeur d'école, puis de l'inspecteur de la circonscription pour le 1er degré ou au chef d'établissement pour le 2nd degré.

Pour le 1er degré, les projets de parcours d'éducation artistique et culturelle sont rassemblés par la circonscription pour être validés par un comité de pilotage local ou du contrat local d'éducation artistique (CLEA) de la commune, puis proposés au financement de l'académie et/ou des collectivités à l'échelle de la circonscription ou du CLEA de la commune.

Pour le 2nd degré, les projets de parcours d'éducation artistique et culturelle sont transmis au référent culture et au chef d'établissement pour être validés, puis proposés au financement à l'échelle de l'établissement qui reçoit une enveloppe académique et qui peut mobiliser des moyens propres ou partenariaux pour son volet culturel.

Le bilan des actions artistiques, culturelles ou scientifiques

Chaque année, les porteurs de projet doivent établir un bilan des actions artistiques, culturelles ou scientifiques à transmettre au directeur d'école, puis à l'inspecteur de la circonscription pour le 1er degré ou au chef d'établissement pour le 2nd degré.

La délégation académique à l'éducation artistique et à l'action culturelle (DAAC / Rectorat) propose un modèle de bilan pour les écoles, les collèges et les lycées qui doit être envoyé en fichier texte pour permettre une valorisation sur le site académique avec des photos en de 624 (largeur) x 364 (hauteur) pixels en largeur en 72 dpi.

Les parcours d'éducation artistique et culturelle 

Les parcours d'éducation artistique et culturelle peuvent prendre différents formats d'actions artistiques, culturelles ou scientifiques :

Rencontre avec la création

Pratique artistique, culturelle ou scientifique en classe

Pratique artistique, culturelle ou scientifique en atelier

Résidence d'artiste en territoire scolaire : appel à projets 2018 - Lien vers le dossier CERFA

La résidence d'artiste en territoire scolaire est initiée par un artiste, une compagnie, une association d'artistes ou une structures artistique, culturelle ou scientifiques avec la direction des affaires culturelles - océan Indien (DAC-OI).

Un dialogue s'instaure avec la délégation académique à l'éducation artistique et à l'action culturelle (DAAC / Rectorat) pour déterminer le territoire scolaire qui peut comprendre des écoles, des collèges et/ou des lycées.

Le montage d'une résidence d'artiste en territoire scolaire prend plusieurs mois et dépend de l'attribution des subventions des différents partenaires mobilisés autour du projet : DAC-OI, académie et collectivité territoriale et/ou 3ème partenaire.

L'artiste (ou les artistes) s'installe(nt) dans un établissement / territoire scolaire ou dans une structure culturelle pour développer un projet de création et rayonner auprès des élèves par des interventions : rencontre avec la création, pratique artistique...

Contact à la direction des affaires culturelles - océan Indien (DAC-OI) Conseillère éducation artistique et culturelle, université, plan espoir banlieues, politique de la ville :

Brigitte HARGUINDEGUY 

Tél. : +262 (0)2 62 21 94 47