Concertation "Notre école faisons la ensemble"

À compter de novembre 2022, des concertations locales seront organisées dans les écoles et établissements volontaires pour faire émerger des initiatives nouvelles de nature à améliorer la réussite, le bien-être des élèves et à réduire les inégalités.

Temps de lecture 1 minutes

La nouvelle démarche de concertation locale "Notre école, faisons la ensemble" est portée par le Conseil national de la refondation. L'objectif est de permettre à l'ensemble de la société de se réapproprier ce "bien commun" qu'est l'école et de faire émerger, au niveau local, des initiatives de nature à améliorer la réussite et le bien-être des élèves, et à réduire les inégalités. 

La démarche pour "faire notre école ensemble" se traduit par l'organisation de temps d'échanges ouverts sur la vie et le fonctionnement de l'école, du collège et de lycée. En pratique, le directeur d'école ou le chef d'établissement fixe les modalités de ces échanges et veille à associer tous les personnels, les collectivités locales, les parents d'élèves et les élèves eux-mêmes, selon des modalités adaptées à leur âge et à leur classe. La concertation a vocation à être également ouvertes aux autres partenaires.

Les échanges doivent porter sur les besoins des élèves de l'école ou de l'établissement scolaire, c'est pourquoi l'organisation des échanges se fait à l'échelle strictement locale de l'école ou de l'établissement scolaire, qui peut néanmoins être étendue au réseau ou au bassin de formation lorsque la situation locale le justifie.

Les principes

  • Volontariat des écoles ou groupes d'écoles, des collèges et des lycées.
  • Ouverture à tous les partenaires : familles, élèves, élus locaux, représentants d'associations, acteurs du tissu économique local, etc.
  • Temporalité très souple : la concertation débute au mois de novembre, mais les équipes pourront à tout moment choisir de s'inscrire dans la démarche.
  • Pas d'injonction pour le contenu des projets. Cette démarche est fondée sur la confiance accordée aux équipes de terrain.
  • Le droit à l'erreur et au tâtonnement est constitutif de la démarche : il faut accepter que certaines expérimentations ne prospéreront pas dans leur forme initiale, mais elles auront permis aux équipes d'avancer collectivement au service de la réussite des élèves.
  • La concertation peut se traduire par la réalisation ou l'adaptation d'un projet pédagogique à l'appui du projet d'école, d'établissement, ou du projet stratégique académique.

Une démarche en trois étapes

Cette démarche est composée de trois étapes facultatives, distinctes l'une de l'autre :

  1. La mise en place d'une concertation initiale : les concertations se tiendront dans les écoles et établissements scolaires sous le pilotage des directeurs d'école et chefs d'établissement, et selon les modalités arrêtées avec les équipes éducatives.
  2.  L'élaboration d'un projet pédagogique : ce projet a vocation à nourrir le projet d'école ou d'établissement. Il ne s'y substitue pas. L'idée est d'enrichir l'existant ou de créer un projet  pédagogique qui s'y adosse. Aucun cahier des charges n'est imposé aux équipes.
  3.  La demande d'un financement : les projets pédagogiques pourront être financés dans le cadre d'un fonds de soutien pédagogique doté de 500 millions d'euros sur le quinquennat.

Les ressources en ligne

Le site eduscol regroupe l'ensemble des ressources et d'outils pour accompagner les équipes tout au long de la démarche et notamment toutes les modalités pour mettre en œuvre la démarche dans le guide d'accompagnement à destination de la communauté éducative des écoles, des collèges et des lycées.

Vous souhaitez organiser une concertation dans votre école ou votre établissement ?

Un groupe académique est à votre écoute

Le groupe d'appui académique, constitué de deux personnels d'inspection et d'un personnel de direction est chargé de former les référents désignés par chaque école et établissement scolaire volontaire.

Les inspecteurs pourront apporter leur appui pour accompagner les équipes qui le souhaiteront, en particulier dans les établissements dont ils sont référents.

Les ateliers Canopé peuvent également être sollicités.

Mise à jour : octobre 2022