ac-reunion.fr                Ecole de la confiance

picto-accueil

Le pilotage académique de l’éducation prioritaire - année scolaire 2018-2019

Un pilotage partagé et concerté

Le recteur de l’académie a confié le pilotage académique de l’éducation prioritaire à la correspondante académique de l’éducation prioritaire.

La correspondante académique de l’éducation prioritaire assure, au nom du recteur, le suivi de la politique d'éducation prioritaire notamment en lien avec les cadres et conseillers technique académiques concernés et avec la DGESCO ; elle est assistée dans sa mission par la chargée de mission éducation prioritaire et politique de la ville.

Le pilotage académique s’articule autour de deux instances académiques :

Le comité de pilotage académique de l’éducation prioritaire

Ce comité restreint apporte le soutien nécessaire au pilotage académique de l’éducation prioritaire et prépare les séances du groupe académique de l’éducation prioritaire (GAPEP). Il est composé de :

  • La correspondante académique de l'éducation prioritaire
  • L' IA-IPR référent éducation prioritaire au sein du collège des IA-IPR
  • L'IEN 1er degré, en charge du dossier éducation prioritaire
  • La chargée de mission académique éducation prioritaire et politique de la ville.

L' IA-IPR référent éducation prioritaire et l'IEN 1er degré en charge du dossier éducation prioritaire sont plus particulièrement chargés de l'encadrement des 12 formateurs académiques dédiés à la formation en éducation prioritaire. Ils participent à l’élaboration et à la mise en œuvre de la formation pour chacun des réseaux.

Le groupe académique de pilotage de l’éducation prioritaire (GAPEP) 

C’est l’instance d’information, de dialogue et de concertation entre les membres du comité de pilotage, les représentants des réseaux par bassin de formation, les services académiques du rectorat, les représentants des associations de parents d'élèves et des partenaires institutionnels.

Ce groupe académique contribue à la circulation de l’information, à l’impulsion du programme auprès des pilotes des réseaux ; il favorise la connaissance partagée de la mise en œuvre concrète des mesures de la refondation dans les réseaux et permet l’élaboration de propositions concertées. Il est réuni au moins deux fois par an.

Le pilotage académique s’appuie localement sur le pilotage des réseaux

Le pilotage de chacun des réseaux est assuré conjointement par le principal du collège, l’IEN de la circonscription et l’IA-IPR référent du réseau.

Une rencontre régulière du chef d’établissement, de l’IEN et de l’IA-IPR référent est instituée. Le coordonnateur de réseau y est associé.

Le coordonnateur de réseau est affecté à temps plein sur le réseau et a vocation à intervenir dans les écoles et au collège. A partir de la lettre de mission cadre du coordonnateur de réseau, les co-pilotes du réseau déclinent une fiche de poste adaptée au contexte de chaque réseau (REP ou REP+, nombre d’écoles, effectifs d’élèves, projet du réseau, …).

Au niveau infra-local, le pilotage du réseau s’appuie sur le comité de pilotage du réseau et le conseil école-collège.

Le principal du collège, l’IEN et l’IA-IPR référent, assistés du coordonnateur du réseau, sont membres de ces deux instances et les font fonctionner, au plus près des configurations et besoins locaux. Ils veillent à développer au sein du réseau une organisation efficiente du travail collectif et un large partage de l’information. 

Le comité de pilotage du réseau 

Le comité de pilotage porte le projet de réseau dans toutes ses dimensions. Il élabore et suit le tableau de bord local de la mise en œuvre des actions du projet de réseau.

Il s’agit d’une instance d’impulsion et de suivi de la politique éducative globale du projet de réseau au sein du territoire dans lequel celui-ci s’inscrit. En particulier, le comité de pilotage permet de définir les priorités à donner au travail partenarial et d’effectuer des points d’étapes sur les actions menées. Elles pourront concerner la cohérence et la complémentarité avec les apprentissages de l’offre périscolaire (dans et hors l’école) et dans le cadre du projet éducatif territorial, les modalités de coopération avec le programme de réussite éducative et avec les services sociaux et de santé, les actions communes menées vers les parents.

Le conseil école-collège 

Ce conseil inter degré contribue à améliorer la continuité pédagogique et éducative entre l'école et le collège. Il réunit des enseignants du collège et des écoles du réseau. Il est coprésidé par le principal du collège et l'IEN chargé de la circonscription ; l'IA-IPR référent du réseau est systématiquement invité à y participer. 

Ce conseil organise le travail sur les continuités pédagogiques, les apprentissages et la prise en charge des élèves en lien étroit avec les orientations du référentiel pour l’éducation prioritaire. C’est l’espace local stratégique pour la mise en œuvre et le suivi de la refondation pédagogique de l’éducation prioritaire. 

Le projet de réseau 2015-2019

Il définit les objectifs donnés à l’action pédagogique et éducative dans le réseau pour quatre années. Il précise la hiérarchisation de ces objectifs et des actions menées en s’appuyant sur le référentiel pour l’éducation prioritaire et s’articule avec les projets des écoles et du collège constituant le réseau.

Ce projet de réseau présente l’analyse de la situation sur la base des données disponibles et des autoévaluations conduites, les principaux objectifs visés relativement aux apprentissages attendus des élèves. Il indique les actions retenues pour atteindre les objectifs et comment sont prises en compte les 14 mesures en faveur de l’éducation prioritaire, auxquelles s'ajoutent depuis 2016 les parcours d’excellence et depuis la rentrée 2017 le dédoublement en cours des CP et CE1 en REP+ puis en REP. 

Le projet de réseau précise les modalités du pilotage et de fonctionnement du réseau ; l’évaluation et la valorisation de l’action conduite sont également définies ainsi que les besoins en formation.  

Le comité de pilotage valide le projet de réseau préalablement élaboré en appui sur le conseil école-collège. Ce projet de réseau est adopté par les conseils d’écoles et le conseil d’administration de chacun des collèges. 

Durant les 4 années il sera actualisé régulièrement en fonction des résultats des élèves et des objectifs pédagogiques à atteindre. Un retour au niveau académique est attendu à mi-parcours (1er septembre 2017) à partir de la grille d’auto-évaluation commune à tous les réseaux conformément au courrier du recteur.