ac-reunion.fr

picto-accueil

Journée nationale du sport scolaire 2017

Visuel de la Journée nationale du sport scolaire 2017

La journée nationale du sport scolaire, qui se déroule cette année le mercredi 27 septembre dans la France entière a pour ambition de promouvoir en début d'année scolaire les activités des associations et des fédérations sportives scolaires auprès des élèves, des équipes éducatives, des parents d'élèves et du monde sportif local.

 

La journée nationale du sport scolaire 2017 est l’occasion pour le ministère de l’Éducation nationale de fêter le succès de la candidature de Paris à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 et de promouvoir les valeurs de l’Olympisme, qui sont aussi celles de l’École de la confiance : excellence, amitié, respect.

La journée nationale du sport scolaire reste intégrée à l’opération « Sentez-vous sport !» organisée par le Comité national olympique et sportif français du 23 septembre au 1er octobre 2017, avec de nombreux partenaires publics et privés. Cette opération vise à sensibiliser et attirer le grand public à pratiquer une activité physique et sportive d’une manière régulière dans un objectif de bien-être et de santé. Au travers de nombreuses manifestations sportives de découverte et d’initiation gratuites, les différents publics peuvent découvrir tout au long de la semaine de nombreuses activités physiques et sportives, et s’apercevoir que ces activités sont accessibles quel que soit l’âge ou les handicaps.
La JNSS est également intégrée à la « Semaine européenne du sport » (European Week of Sport - EWoS), initiative de la Commission européenne destinée à promouvoir le sport et l'activité physique dans toute l'Europe. Cette campagne d'envergure européenne baptisée «#BeActive» encourage les Européens à être actifs pendant la Semaine européenne et à le rester tout au long de l'année.

Le sport scolaire dans l'académie de La Réunion

Le sport scolaire offre à tous les élèves volontaires la possibilité de pratiquer des activités physiques et sportives dans le cadre de l’association sportive de leur école ou de leur établissement. De l’école à l’université, plus de 42 000 jeunes de l’académie pratiquent un sport scolaire dans le cadre d’une association sportive (USEP, UNSS et Sport Universitaire), en complément de l’éducation physique et sportive (EPS), discipline d’enseignement obligatoire de la maternelle à la terminale.

Le sport scolaire se pratique dans les associations sportives au sein des écoles, des collèges et des lycées qui sont affiliés à des fédérations :
- l’Union sportive du premier degré (USEP) pour le primaire,
- l’Union nationale du sport scolaire (UNSS) pour le collège et le lycée.
Adhérer à l’association sportive (AS) est un premier pas dans l’apprentissage de la vie associative.

Le sport scolaire est un formidable outil pour faire partager aux élèves volontaires les valeurs et principes fondamentaux de la République. Il promeut en effet une culture du respect et de la compréhension, de la tolérance, de l’ouverture à l’autre et permet d’éduquer contre toutes formes de discriminations, notamment sexistes, xénophobes, racistes et antisémites.

Les chiffres du sport scolaire dans l'académie (rentrée 2017)


Plus 43 000 élèves licenciés dans les associations sportives scolaires, soit  :

  • 21 476 à l’USEP
  • et 22 976 à l’UNSS

Plus de 10 000 jeunes de l’académie participent cette année à une des nombreuses manifestations sportives et ludiques mise en place lors de la journée du sport scolaire ou plus largement pendant la semaine.

Pour cette édition, 49 activités sont proposées par l’UNSS aux collégiens et lycéens de l’académie. Il s’agit notamment de : Football, de squash, d’aérobic, de badminton, de canoë kayak ou encore de golf.

Dans le premier degré

Les activités sportives sont proposées aux élèves par les associations d’écoles USEP pour un coût modique (5 euros) et sont encadrées par des enseignants bénévoles. La licence permet d’accéder à des activités variées.


La convention établie entre le ministère de l’Éducation nationale et l’USEP - association permettant aux écoles de bénéficier d’un cadre juridique pour l’organisation d’activités scolaires et périscolaires - prévoit que ses actions se déroulent tant dans le temps scolaire qu'en dehors. L’USEP s’appuie sur la pratique de l’EPS pour aller vers la rencontre USEP, source :
de pratiques sportives multiples pour l’enfant,
d’échanges entre les participants venant d’horizons divers,
de responsabilité par des enfants organisateurs, tenant des rôles sociaux sur ces rencontres.
S’appuyant sur ces pratiques sportives, l’USEP conforte l’éducation globale de l’enfant en associant des thèmes transversaux comme l’inclusion des élèves porteurs de handicap, le développement durable, la santé, etc.


L’USEP propose à tous les enseignant(e)s l’application informatique « le parcours sportif de l’enfant », outil qui lui permet d’évaluer sa pratique sportive en EPS, dans le périscolaire, à l’USEP, sur la commune et dans sa famille.

Dans le 2nd degré

Deux types de pratiques complémentaires sont offertes aux élèves au sein des établissements :
l'association sportive obligatoirement présente dans tous les collèges et lycées ; l'autre,
la section sportive scolaire, éventuellement proposée en fonction du projet local de l'établissement.

Ces deux types d'offres prolongent les enseignements obligatoires de l’EPS et permettent de développer à la fois des pratiques de masse et des découvertes d'activités pour tous, ainsi que des renforcements sportifs qui peuvent orienter vers les pratiques fédérales et le haut niveau.

  • L'association sportive : présente dans tous les établissements du secondaire, elle fait l'objet d'une inscription volontaire de la part des élèves intéressés et est encadrée par les enseignants d'EPS qui ont 3 heures forfaitaires hebdomadaires inscrites dans leurs emplois du temps.


La quasi totalité des enseignants de l'académie, soit 700 professeurs environ, encadrent ces élèves (22 976 licenciés en 2016-2017). Les rencontres sportives sont organisées par l'Union nationale du sport scolaire le mercredi après-midi.

En plus d'être un prolongement des activités proposées dans le cadre de l'enseignement obligatoire, de renforcer l'ouverture culturelle pour les élèves et de favoriser l'accès vers des pratiques fédérales, l'association sportive facilite l'intégration des élèves dans le milieu scolaire et leur épanouissement éducatif. En effet, les formes de pratiques proposées permettent de responsabiliser les élèves au travers de l'apprentissage des fonctions de jeunes officiels, jeunes organisateurs et jeunes responsables ; un apprentissage validé par la délivrance de diplômes régionaux et nationaux.

Pour cette édition, 49 activités sont proposées par l’UNSS aux collégiens et lycéens de l’académie. Il s’agit notamment de : Football, de squash, d’aérobic, de badminton, de canoë kayak ou encore de golf.

  • Les sections sportives scolaires : organisées à l'initiative des établissements scolaires dans le cadre de l'élaboration de leur projet pédagogique. Cependant, elles doivent être mise en place en lien avec les instances fédérales (ligue, fédération ou club) qui peuvent être impliquées directement dans son encadrement.


3 000 heures d'enseignement sont accordées par l'académie pour l'encadrement de ces sections, prises en charge par les enseignants d'EPS en complément de leurs services obligatoires. De plus, l'académie apporte une aide très substantielle aux encadrements complémentaires des fédérations ou des clubs à hauteur de 700 heures environ. À la rentrée scolaire 2017, l’académie compte 58 sections sportives, qui accueillent plus de 2 900 élèves.

Le schéma d'organisation répond aux critères suivants :

1 - Renforcer le dispositif existant sur les pratiques traditionnelles avec la volonté d’équilibrer l’offre sur l’ensemble de l’académie tout en tenant compte du contexte local. Maillage de l’offre répartie, à la fois au plan géographique et au plan des types de pratiques.

2 - Poursuivre une politique de continuité collège - lycée, soit dans la liaison des sections sportives de collège et lycée, soit dans l’articulation sections sportives – section de haut-niveau (SHN). La recherche de cette continuité s’organise au niveau des bassins.

3 - Soutenir les pratiques de pleine nature, compte tenu de l’environnement géographique. Cette orientation doit s’inscrire en cohérence avec les efforts fournis par les collectivités territoriales pour favoriser l’essor de certaines activités à forte implantation régionale. Les activités susceptibles d’être privilégiées : escalade, randonnée, VTT et canoë-kayak.


L’UNSS propose à tous les collégiens et lycéens des programmes qui vont de la découverte à la compétition, et ce dans 27 activités sportives (du championnat inter-établissements au championnat du monde ISF (International School sport Federation), en passant par les championnats de France.

L'UNSS présente des programmes innovants et ambitieux, ancrés sur ce territoire particulier et hyper sportif qu'est notre île. La mixité des filles et des garçons et le développement durable sont au cœur des pratiques. La formation de 2 000 jeunes arbitres et jeunes organisateurs par an est l'expression d'une structure qui travaille sur le long terme.