ac-reunion.fr                Ecole de la confiance

picto-accueil

UNSS : le projet solidaire « Madagrimpe 2017 » porté par 8 élèves du collège Antoine Soubou récompensé au Sénat

Le mercredi 17 mai 2017, le projet « Madagrimpe 2017 » réalisé par l’association sportive UNSS du collège Antoine Soubou à Saint-Paul a reçu le Prix « Éthique et Sport Scolaire ». Une première pour l’académie.

Lancé en 2014 par l’UNSS, en partenariat avec le Sénat et l’Éducation nationale, le prix Éthique et sport scolaire valorise des associations sportives qui montent des projets pour :

-lutter contre le racisme et/ou les violences,

-lutter contre le sexisme et/ou l’homophobie,

-favoriser l’inclusion des personnes en situation de handicap,

-ou promouvoir l’éco-responsabilité, la santé et le bien-être ou bien

encore l’égalité filles/garçons.

C’est dans cette dernière catégorie que le projet Madagrimpe 2017 a été récompensé.La cérémonie s’est déroulée au Sénat en présence de Pascal Chabernaud, CARDIE du rectorat de la Réunion, Thierry Renard, professeur d'EPS au collège Antoine Soubou et porteur du projet et de deux élèves de troisième de l’établissement ayant participé à cette belle aventure solidaire.

Réalisé du 2 au 13 mai 2016 dans la région de Diego Suarez, une ville située au nord de Madagascar, ce projet qui a mobilisé 8 élèves ambassadeurs du collège Antoine Soubou se décline sur deux volets :

-le premier concerne l’escalade, une activité pratiquée depuis plus
de trois ans par les élèves participants à ce projet au sein de l’UNSS.

-le second porte sur la rencontre culturelle et solidaires (SOLIDAIRE) entre ces
jeunes et leurs hôtes malgaches.

À travers cette action, les collégiens ont pu porter un autre regard sur l'écosystème malgache notamment grâce aux activités sportives telles que l’escalade. Une belle occasion pour nombre de ces jeunes de découvrir les magnifiques décors comme ceux des îles de Nosy Hara dont les
falaises noires et abruptes abritent des sanctuaires royaux.

Cinq fours installés dans un village tout prés de Diego Suarez


«C’est aussi sur les voies de Madagascar que nous avons expérimenté de nouvelles sensations, en se surpassant et en préservant le plaisir de grimper grâce à notre camarade qui assure notre protection depuis le sol. Le fait de pouvoir compter sur l’autre pour soi-même progresser
en affrontant ses peurs est l’une des belles leçons apprises durant ce
voyage. S’émerveiller de la beauté de la nature dans les conditions
les plus simples, jouer avec sans l’utiliser en est une autre», relatent-ils.

Au-delà de cet aspect, ce qui aura le plus marqué l’équipe c’est la
rencontre avec leurs hôtes malgaches.« Nous avons rencontré au cours
de ces dix jours de nombreuses personnes : celles qui nous ont conduits et accueillis sur les sites,
qui nous ont hébergés et nourris, celles qui nous ont aidé à construire les fours solaires. Nous avons rencontré des familles.

 

Nous avons rencontré de jeunes enfants, que nous avons initiés à l’escalade, ainsi que nos amis du collège français de Diego Suarez.
Tous étaient d’une grande gentillesse, toujours prévenants. Nous nous sommes vite rendus compte que malgré les écarts de richesse, nous étions tous très proches, et que l’on pouvait se connaître », témoignent les jeunes collégiens.

Arrivés à Madagascar avec l'objectif d’initier la population locale à la préservation de leur environnement tout en allégeant le travail des femmes, ces 8 collégiens aidés de leur professeur d'EPS ont construit cinq fours solaires dans le village d’Andavakoera situé à une vingtaine de kilomètres de Diego Suarez.

Parallèlement à cette action, plusieurs matériels scolaires (ndlr : cahiers, stylos etc.) ont été offerts par l’équipe du projet Madagrimpe 2017 aux enfants du village. L'action solidaire récompensée au niveau national a également été saluée par d'autres organismes comme la Bourse de l’aventure et des expéditions. En avril dernier, Madagrimpe 2017 a en effet été primé par la Société Expé (Grenoble) associée à 7 partenaires membres du jury. « C’est une récompense exceptionnelle au regard des autres projets primés et de la qualité du jury (tous les professionnels de haut niveau) », se réjouit Thierry Renard. Pour celles et ceux qui souhaitent en savoir davantage sur cette action, Madagrimpe 2017 sera présenté dans le cadre du Festival mondial du film d’aventure et
d’expédition de la Montagne en novembre 2018 à Grenoble.

On a hâte de le découvrir.