ac-reunion.fr                Ecole de la confiance

picto-accueil

Rencontres interacadémiques REP+ La Réunion-Mayotte

Le recteur de l'académie Thierry Terret et la vice-rectrice de Mayotte, Nathalie Costantini ont ouvert jeudi 2 avril 2015 la journée d'échanges et de mutualisation de l'expérience, acquise cette année par les REP+ préfigurateurs, dans la mise en œuvre de la refondation de l'éducation prioritaire.

Rencontres interacadémiques REP+
Rencontres interacadémiques REP+
Rencontres interacadémiques REP+

Cette journée de formation et d'échanges a pour objectif de permettre aux acteurs de terrain de réfléchir aux nouvelles formes d'organisation pédagogique et aux modalités de travail collectif qu'appelle la refondation de l'éducation prioritaire, à partir de l'expérience acquise au cours de cette année scolaire par les REP+ préfigurateurs.

Elle s'adresse aux équipes des REP+ (préfigurateurs et futurs REP+). Mayotte a dépêché une délégation de 26 personnes, et chacun des 21 REP+ de l'académie est représenté par une délégation de 8 personnes (IEN, principal, principal adjoint, coordonnateur de réseau, CPE, enseignant du 2nd degré, directeur ou enseignant du 1er degré, et les conseillers pédagogiques de circonscription). S'y ajoutent des personnels d'inspection, des conseillers techniques, des chefs de service et de division du rectorat. Au total, plus de 200 personnes participent à ces rencontres interacadémiques.

La matinée en plénière a été introduite par une présentation, par Michèle Coulon, chargée d'étude du bureau de la politique de l'éducation prioritaire et des dispositifs d'accompagnement à la DGESCO, des résultats d'une enquête menée en février dernier auprès des REP+ préfigurateurs sur la mise en oeuvre de la refondation dans leur réseau. Le but de l'enquête était d'identifier les points forts de la réforme et les obstacles à lever pour les futurs REP+. Elle montre notamment le rôle clé, dans le pilotage d'un réseau, du trinôme constitué par le chef d'établissement, l'IEN et l'IA-IPR référent, auquel s'associent le coordonnateur du réseau et le directeur d'école. L'importance du référentiel, non pas comme contrainte ou catalogue, mais comme guide pour fixer des axes prioritaires de travail.

Cette présentation a été complétée par des focus sur les réponses apportées spécifiquement par les REP+ préfigurateurs de Mayotte et de La Réunion et les impacts notables de la réforme dans leur quotidien.

La thématique du pilotage d'un réseau REP+ a été particulièrement approfondie, à travers le témoignage du principal du collège Mahé de La Bourdonnais et une table-ronde avec un IA-IPR, une IEN et une principale de collège.

L'après-midi a été consacrée à des échanges et la mutualisation d'expérience dans 8 ateliers portant sur différentes thématiques (la formation, l'organisation des temps de travail en équipe, le pilotage des réseaux, les relations avec les parents, etc.)

Les synthèses du travail dans les différents ateliers seront transmises au ministère, afin de permettre une mutualisation nationale via le site web de l'éducation prioritaire.

 

En savoir :

Réunion-Mayotte Synthèse ATELIERS