picto-accueil

L’école Bois de Couleurs lauréate du concours national de l’action éco-déléguée

Jeudi 10 juin, la rectrice Chantal Manès-Bonnisseau s'est rendue à l'école des Bois de couleurs pour une remise officielle du diplôme de lauréat du prix national de la meilleure action éco-déléguée.

 

La rectrice a remis au directeur de l'école le diplôme signé par le ministre
Des plantes indigènes ont été apportées par la rectrice pour enrichir le jardin
Des panneaux signalétiques ont été dessinés par les élèves
La communauté scolaire de l'école des Bois de couleurs est impliquée dans le projet "L'échappée verte"
La table d'orientation a été réalisée avec une artiste
Des panneaux signalétiques en braille ont été réalisés pour les malvoyants
Les élèves montrent à la rectrice les plantes dont ils sont les parrains et marraines

Lancé en début d’année scolaire, le concours consacré à des réalisations de projets menés par des éco-délégués dans les écoles, collèges et lycées, s’inscrit dans l’un des thèmes prioritaires du ministère : le développement durable. L'école des Bois de couleurs a remporté le prix national de l'action éco-déléguée de l'année, dans la catégorie école. L'équipe pédagogique et les élèves avaient participé le 4 juin par visioconférence à la cérémonie officielle de remise de prix par le ministre Jean-Michel Blanquer. C'est ensuite la rectrice de l'académie, Chantal Manès-Bonnisseau, qui s'est rendue le jeudi 10 juin à l'école, pour la remise officielle du diplôme signé par le ministre.

 

 

 

À son arrivée à l'école, la rectrice a été accueillie par le directeur de l'école et des représentants de la communauté scolaire (les deux enseignantes de CE2, Gina Nourry et Corine Lépinay, qui ont monté le projet, des parents d'élèves, des représentants de la commune, et des élèves) pour une présentation détaillée du projet, suivie par des échanges très riches. La rectrice a ensuite félicité les élèves et les enseignants, en soulignant combien leur projet de jardin était remarquable : à la fois lié aux apprentissages et "représentatif de l'école du 21ème siècle, ouverte sur son environnement, faisant finement l'inclusion de tous les élèves et faisant comprendre aux enfants l'unité et la complexité du monde." Avant une visite dans le jardin, la rectrice a offert trois plantes indigènes à l'école : un bois de Joli Coeur, un bois de Senteur Blanc et un Change écorce.

 

 

 

Le projet d’« échappée verte » de l'école des Bois de couleurs, mobilise l’équipe pédagogique, les parents volontaires, des partenaires impliqués (la commune de Bras Panon qui a contribué à l’élaboration du jardin et à son entretien, le Parc national qui a donné des plantes pour la création du jardin, la DAC Réunion qui a cofinancé l’intervention d’une artiste dans le cadre du parcours d’éducation artistique et culturel « Un artiste à l’école », l’OCCE) autour de la création d’un espace où il fait bon vivre ensemble tout en respectant la nature : dans un premier temps, les élèves ont appris à nommer et à reconnaître les 15 espèces d’arbres endémiques et indigènes plantés dans le jardin de l’école. Ils ont également planté de nombreuses plantes mellifères pour les insectes butineurs. S’y est ajoutée une action de tri des déchets à la cantine pour fabriquer du compost, la constitution d’une brigade d’éco-gardes pour protéger le jardin, la réalisation de panneaux botaniques et d’une table d’orientation avec une signalétique en braille pour les élèves porteurs d’un handicap visuel.

 

 

 

Depuis cette année scolaire, l’élection d’un binôme d’éco-délégués est obligatoire dans chaque collège et lycée. Différents projets qu’ils ont initiés ont été présentés lors de la Journée académique EDD qui s’est déroulée le lundi 31 mai dernier au Jardin Mascarin à Saint-Leu. Cette manifestation académique a été également l’occasion de valoriser les nombreux partenaires de l’École dans ce domaine.