ac-reunion.fr                Ecole de la confiance

picto-accueil

Le collège Jean Le Toullec en mode inclusif

Le recteur Vêlayoudom Marimoutou, accompagné de l'IA-DAASEN Jean-François Salles, était en visite le mercredi 18 avril 2018 au collège Jean Le Toullec au Port, afin de découvrir les actions à visées inclusives mises en place par l’établissement.

L'équipe du collège présente au recteur les enjeux et réussite des dispositifs d'inclusion scolaire
Dans l'atelier consacré au métier de fleuriste, les élèves ont fait au recteur une démonstration de réalisation d'un bouquet composé
Un élève de SEGPA fait au recteur une démonstration de ses talents de soudeur

Le collège Jean Le Toullec, situé en réseau d’éducation prioritaire renforcé, scolarise cette année 565 élèves, dont 92 % appartiennent à des familles défavorisées.

Le collège mène depuis plusieurs années des actions à visées inclusives pour les élèves relevant de l’enseignement adapté : mise en place de barrettes dans les emplois du temps favorisant l’inclusion des élèves de SEGPA dans les disciplines comme l’anglais, l’EPS, la technologie, ainsi que l’inclusion totale des16 élèves de sixième SEGPA dans des classes ordinaires.

L’objectif de l’établissement est de prendre en compte les besoins de chacun des élèves en leur offrant des parcours de scolarisation personnalisés et ambitieux. Cela se traduit dans les résultats, puisque le taux de réussite des élèves du collège au Diplôme national du Brevet a progressé de plus de 15 points entre 2015 à 2017 en passant de 79 % à 94,7 %, alors que dans le même temps, le taux académique est passé de 81,9 % à 83,8%).

La venue du recteur a été l’occasion d’une fructueuse réunion d’échanges autour de la présentation du dispositif d’inclusion totale. L’équipe de direction et des enseignants impliqués dans l’organisation et le fonctionnement pédagogique des classes, sous forme de co-enseignement et de co-animation.

Avant la fin de l’année scolaire, les équipes pédagogiques détermineront pour chacun de ces élèves, les disciplines qu’ils pourront suivre avec profit lorsqu’ils passeront en 5e à la rentrée prochaine. Ils resteront inscrits dans leurs classes de référence, dans laquelle ils bénéficieront a minima de 6h30 d’inclusion. En dehors de ces heures, ces élèves seront sous la responsabilité pédagogique d’un professeur des écoles spécialisé. À chaque créneau horaire, l’effectif sera donc susceptible de changer puisque les élèves seront répartis comme cette année sur quatre classes ordinaires.

Le recteur s’est montré très intéressé par cette expérimentation et a encouragé l’établissement à la poursuivre, en lien avec les corps d’inspection, afin qu’elle puisse contribuer à faire évoluer positivement la politique académique en matière d’inclusion.

Avant de repartir, le recteur a suivi une séquence dans la classe ULIS, avant de faire le tour des plateaux techniques de la SEGPA  (fleuriste, horticulture, mécanique auto, etc.), pendant lequel les élèves ont pu faire la démonstration de leur savoir-faire.