ac-reunion.fr

picto-accueil

Les devoirs faits s’installent au collège Hubert Delisle

La visite du recteur Marimoutou au collège Hubert Delisle à Saint-Benoît le jeudi 23 novembre 2017 a été l’occasion d’un bilan d’étape sur la mise en œuvre du dispositif ''devoirs faits'' dans l'établissement.

Le recteur a assisté à une séquence de devoirs faits au collège Hubert Delisle
Des intervenants peuvent aider les élèves s'ils en ont besoin
Les séances de devoirs faits sont menées en petits groupes
Le dispositif devoirs faits favorise la coopération entre élèves
Réunion d'échanges entre le recteur et les intervenants du dispositif Devoirs faits

Situé en réseau d’éducation prioritaire renforcé (REP+), le collège Hubert Delisle accueille cette année 750 élèves, dont plus d’un tiers participent à des séquences d’étude organisée pour réaliser leurs devoirs au collège.

Une équipe composée de 14 adultes (enseignants de différentes disciplines, assistantes pédagogiques, volontaires service civique, AESH) prend en charge cette activité. Avec eux, les élèves prennent confiance, font leur exercices et mémorisent leurs leçons, mais au-delà, ils acquièrent des méthodes et des habitudes de travail. Ils explicitent les procédures qu’ils mettent en place et n’ont plus peur de se tromper.

Si les séances de devoirs faits ont débuté le 2 novembre pour les élèves, c’est depuis la mi-septembre que l’équipe animée par la coordonnatrice REP+ s’est lancée, sous le pilotage du chef d’établissement et de son adjoint, dans la préparation administrative et pédagogique du dispositif qui a été validé par le conseil d’administration : réunions du conseil pédagogique, recensement des intervenants, mise en adéquation des créneaux horaires des professeurs, des salles disponibles et des emplois du temps des élèves, diffusion de l’information aux familles et recueil des autorisations parentales, etc.

Lors de leurs échanges avec le recteur, les intervenants ont souligné l’impact favorable du dispositif sur le comportement des élèves : certains sont très assidus et développent des comportements de collaboration et d’entraide, en assurant le tutorat d’autres élèves.

Grâce à un bouche à oreille favorable, l’action prend de l’ampleur au fil des semaines. Le nombre d’élèves inscrits a ainsi connu une augmentation régulière : 104 élèves inscrits au 2 novembre, 163 inscrits le 7 novembre, pour atteindre le 21 novembre, après les conseil de classes, le nombre de 271 inscrits.

Les conseils de classe après la première période de classe ont été une occasion de reprendre contact avec les parents pour les convaincre de l’intérêt de cet accompagnement spécifique pour les élèves les plus fragiles.

Pour le principal du collège, le dispositif Devoirs faits devient un élément fort de l’accompagnement pédagogique.

Le recteur a salué le travail accompli par l’équipe pédagogique, en insistant sur l’importance des "Devoirs faits" pour les élèves les plus fragiles. Il invite notamment les établissements scolaires à porter une attention particulière au niveau de la classe de 4ème, pour lequel on constate dans l’académie une baisse des résultats scolaires,  particulièrement chez les garçons.