ac-reunion.fr

picto-accueil

ERASMUS : des tropiques jusqu'au cercle polaire ...

Six établissements scolaires grec, italien, polonais, portugais, suédois et le Lycée Le Verger à Sainte Marie accompagnent durant deux années leurs élèves vers l’acquisition de compétences fondamentales.Ce projet ERASMUS+ nommé ORIONS se veut promoteur des Sciences, notamment auprès des filles. Il porte sur le thème de l’Astronomie, à la confluence des mathématiques et de la physique, en interdisciplinarité avec les Nouvelles Technologies (TICE) et l’apprentissage des langues.      

 

 

les élèves de la Section Européenne Anglais -Discipline Non Linguistique
Les élèves des 6 pays se sont rencontrés
Ce projet est soutenu par la Commission Européenne et de ses Agences Relais Nationales, en France l'A2E2F.
Les élèves des 6 pays se sont rencontrés

Initié en Septembre 2015, le projet ORIONS (Observational Research Impact On Natural Science) est mené sur deux années par les élèves de la Section Européenne Anglais -Discipline Non Linguistique : Mathématiques- du Lycée Le Verger à Sainte Marie.


Ils participent à des activités scientifiques menées localement : plusieurs soirées d'observation du ciel à différents moments de l'année avec l'ARECA (Association Réunionnaise d'Etude du Ciel Austral) et à l'Observatoire des Makes, ou encore la visite de l'Observatoire de l'Atmosphère du Maïdo avec l'OSU-R, de l'Université de La Réunion, en compagnie de chercheurs, ingénieurs et techniciens ravis de partager leur passion.

L’événement exceptionnel constitué par l’éclipse solaire du 1er Septembre 2016 a été une occasion supplémentaire de réaliser des observations scientifiques sur le terrain.
Les élèves des 6 pays se sont rencontrés successivement en Crète (Grèce) en Mars 2016, puis en Sicile (Italie) en mai 2016, et enfin à Kiruna (Suède), en février 2017 pour participer à des activités en lien avec l’Astronomie. Ce dernier séjour en Suède, aux confins du cercle polaire arctique, a été le point d'orgue du projet : les jeunes européens ont eu l'occasion de visiter un centre de recherche sur l'étude de l'atmosphère et de l'espace (IRF), une base militaire de lancement à Essange, et ont pu suivre grâce aux instruments de mesure physique appropriés (magnétomètres notamment) le phénomène remarquable d'aurores boréales dû au rayonnement cosmique solaire.


"I think this trip was amazing because I met wonderfull people like the Portuguese girls", se réjouit Lou Ann, en Première Scientifique cette année. Sa camarade de classe Tatamo partage son enthousiasme: "I really enjoyed this trip because it gave us real opportunity to communicate with many people with different cultures." Laurence souligne : "J'ai beaucoup aimé ce voyage car on a pu rencontrer beaucoup de personnes et découvrir de magnifiques lieux comme l'hôtel de glace ou encore la mine d'extraction de fer. En conclusion, ce projet était super !"
Ce projet est soutenu par la Commission Européenne et de ses Agences Relais Nationales, en France l'A2E2F.