Discours

Signature de l’avenant 2012-2013 à la convention-cadre de coopération éducative à l'île Maurice

Monsieur le Ministre,

Monsieur l’Ambassadeur,

Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi tout d’abord, Monsieur le Ministre, de vous remercier pour votre invitation.

C’est pour moi un réel plaisir et un grand honneur de signer aujourd’hui avec vous et avec Monsieur l’Ambassadeur le nouvel avenant 2012-2013 de la convention-cadre que nous avons conclue lors de ma dernière visite en 2009. Je me réjouis de la poursuite et de l’intensification de la coopération éducative entre nos îles sœurs, dont témoigne le renouvellement de notre accord tripartite.

Comme vous le savez, j’accorde la plus grande importance à l’intégration régionale de l’académie de La Réunion dans la zone de l’Océan indien, dans une logique de co-développement de nos systèmes éducatifs.

C’est pourquoi j’ai créé, il y a un an, le Conseil de coopération éducative de l’Océan indien, qui réunit deux fois par an les services de l’Etat, les collectivités, les postes diplomatiques et les opérateurs pour mettre en synergie moyens et idées au service d’une éducation en progrès.

Notre ambition est double :

  • Développer les actions d’expertise, de transfert de compétences, de partage des bonnes pratiques et des actions innovantes.
  • Faire bénéficier les élèves et étudiants de la zone de formations et de programmes de mobilité ouverts à l'international et permettant leur insertion dans le contexte professionnel régional.

Je sais que vous partagez, Monsieur le Ministre, ces ambitions, et à ce titre les actions de coopération entre Maurice et La Réunion sont exemplaires. Ensemble, nous avons déjà réalisé et continuons à réaliser de nombreuses actions de partage de compétences et de mobilité des jeunes, dans divers domaines :

  • Pour l’appui à la francophonie bien sûr, et je me réjouis de la montée en puissance actuelle du DELF scolaire dans les établissements mauriciens, qui a été favorisée par l’expertise du Centre local réunionnais du CIEP.
  • Dans le domaine de l’enseignement professionnel également, où après les nombreuses formations des experts académiques en hôtellerie-tourisme dans le cadre de la convention avec l’OIF, nous travaillons aujourd’hui ensemble avec le MITD à la révision des cursus et des certifications de la voie professionnelle, à la formation aux techniques des panneaux solaires, mais aussi à une meilleure organisation de la mobilité des jeunes réunionnais et mauriciens qui souhaitent réaliser un stage professionnel ou une période d’étude dans l’île partenaire.
  • Nous avons aussi entamé une collaboration autour de la prise en charge scolaire des enfants porteurs de handicap, qui pourra se concrétiser en 2012 par l’accueil de vos collaborateurs dans les structures spécialisées réunionnaises, ainsi que dans le cadre d’un séminaire régional organisé par le CL CIEP
  • Et enfin ma mission pendant ces deux jours à Maurice est l’occasion d’explorer de nouvelles pistes, en particulier dans les domaines de l’orientation scolaire et des TIC.

Nous avons donc de nombreux projets très intéressants à mettre en œuvre ensemble, capables de contribuer de manière significative à l’amélioration de la qualité de l’enseignement et de la préparation de nos futurs citoyens, conscients des enjeux régionaux et ouverts sur le monde.

Monsieur le Ministre, je me félicite de poursuivre avec vous ces objectifs ambitieux, et je vous remercie chaleureusement, Monsieur l’Ambassadeur, pour tout l’intérêt que vous voulez bien accorder à notre coopération régionale. Votre service de coopération et d’action culturelle joue en effet un rôle tout à fait décisif, tant au niveau de la réflexion commune autour des projets, qu’à travers le soutien financier apporté pour le déplacement des intervenants réunionnais et mauriciens.

Puisse notre coopération dynamique, notre engagement et notre détermination garantir la réussite scolaire et l’insertion professionnelle des jeunes des Mascareignes !

Je vous remercie.

 

 

Article mis en ligne le : 02.02.2012